Journées de la sécurité routière au travail

21 mai 2018
Du 14 au 18 mai dernier, la Délégation à la sécurité routière a organisé Les Journées de la sécurité routière au travail. Comme l'an passé, l'AsnaV a été invitée à participer à cette seconde édition pour animer un atelier de tests de la vue sur l'un des sites du ministère de l'intérieur.
Retours aux actualités

Qu’ils se déplacent pour des nécessités de service ou qu’ils utilisent leurs véhicules à titre privé, les agents du ministère ont pu bénéficier de conseils et de recommandations en fonction des résultats de leurs tests.

La présence de l’AsnaV s’imposait pour rappeler que c’est au cours de trajets habituels que les conducteurs se relâchent le plus. Preuve en est, 25 %* des porteurs de lunettes ne les chaussent pas pour conduire, surtout pour effectuer des petits parcours.

Emmanuel Barbe, Délégué interministériel à la sécurité routière et Marie-France Moneger-Guyomarc’h, Directrice de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), sont venus remercier Marc Bergogné, opticien à Paris, et Catherine Jégat, responsable des opération de l’AsnaV, pour avoir sensibilisé les fonctionnaires à l’importance d’avoir et de conserver une vision performante pour conduire en toute sécurité.

Les Journées de la sécurité routière au travail ont pour objectif de lutter contre les accidents de la route dans le cadre des missions professionnelles ou sur le trajet domicile – travail. Près de 500 personnes ont perdu la vie dans ce contexte en 2017, ce qui représente la première cause de mortalité des accidents du travail. C’est pourquoi les entreprises étaient invitées à organiser des rencontres pédagogiques, des tables rondes ou des animations ciblées pour sensibiliser leurs employés et tenter de prévenir ce fléau.

* baromètre de la santé visuelle 2017 – AsnaV / OpinionWay