Baromètre AsnaV de la santé visuelle 2013 : une vigilance renforcée de la part des Français mais des efforts à poursuivre

Baromètre AsnaV de la santé visuelle 2013 : une vigilance renforcée de la part des Français mais des efforts à poursuivre

Paris le 6 juin 2013 – L’Association nationale pour l’amélioration de la Vue (AsnaV) dévoile les résultats de son baromètre annuel de la santé visuelle, réalisé par OpinonWay. Depuis 2005, cette étude contribue à mieux comprendre l’importance que les Français accordent à leur vue et à identifier l’évolution des pratiques en matière de santé visuelle.
L’édition 2013 dresse un constat plutôt encourageant que l’AsnaV vous invite à découvrir.

« Le baromètre est un véritable indicateur de l’évolution des pratiques et de l’impact des actions de sensibilisation que l’AsnaV développe tout au long de l’année. En 2013, nous sommes très satisfaits de constater une évolution positive de nombreux comportements, notamment en matière de prévention visuelle. Cette étude nous permet par ailleurs d’identifier cette année l’émergence de nouveaux risques, liés par exemple à l’utilisation toujours croissante des écrans ou à un manque de vigilance au quotidien. En 2013, nous avons pour ambition de renforcer l’information sur ces sujets et de donner des repères clairs aux Français pour les aider à adopter des comportements responsables. » explique Bertrand Roy – Président de l’AsnaV.

La vue est une préoccupation de santé majeure pour les Français
En 2013, plus de 2 Français sur 3 portent des lunettes (73%) ou des lentilles (7%). Cela se traduit par une attention toujours prioritaire accordée aux problèmes de vue.

  •  Cet intérêt dépasse aujourd’hui l’intention et se traduit dans les pratiques de prévention visuelle : 78% des Français ont fait contrôler leur vue depuis moins de 2 ans contre 66% en 2005.

Le contrôle de la vue s’impose non seulement comme un examen de santé de routine pour une majorité de la population, mais il est de plus en plus pris au sérieux.

  • 71% de la population le réalisent au moins tous les 2 ans et 84% pensent qu’il faut faire contrôler la vue des enfants au moins tous les deux ans.
  • Par ailleurs, le pourcentage de prescriptions non respectées suite à un contrôle visuel a diminué de moitié entre 2012 et 2013 y compris chez les 16/24 ans.

ATTENTION : IDEE RECUE !

Plus de la moitié des Français (52%) ne jugent pas utile de faire contrôler la vue d’un enfant avant 3 ans. Une grave  erreur car c’est à cette période que la vision se développe.

Des comportements responsables à encourager
L’évolution des comportements ne s’arrête pas aux gestes de prévention. Le baromètre révèle également des évolutions notables au quotidien.
Au volant, les Français sont ainsi moins nombreux à ne jamais porter leurs lunettes ou lentilles de correction au volant alors que cela leur est recommandé (22% vs 30% en 2012).
Ils ont également pris conscience de l’importance de protéger les yeux de leurs enfants au soleil.

  • 77% des parents possèdent aujourd’hui des lunettes de soleil pour leurs enfants contre 68% en 2012. Une nette amélioration qui ne doit cependant pas s’arrêter là.

« Temps ensolleillé = Lunettes de soleil »,

un réflexe en progression dans de nombreuses situations :

  • 87 % en portent pour conduire (+ 3 points). un véritable geste de sécurité encouragé tout au long de l’année par l’AsnaV.
  • 90% en portent à la mer ou à la plage.
  • 61% en portent pour faire du sport.

Mais une vigilance à maintenir pour la sécurité des Français
Si les Français ont intégré de nombreux réflexes, certaines idées reçues et comportements dangereux persistent notamment en raison d’une méconnaissance ou d’une sous-estimation des risques associés à une mauvaise vue.
Dans leurs déplacements :

  •  Si 90% des Français jugent que bien voir est indispensable pour conduire, 20% ne mettent pas toujours leurs lunettes au volant (vs 21% en 2012), et 17% pour conduire un 2 roues.
  •  14% des Français pensent que porter des lunettes pour conduire en ville est moins utile que pour conduire sur route ou autoroute.

Au quotidien :

  • Une part croissante de la population considère que le port de lunettes n’est pas indispensable dans de nombreux actes du quotidien comme pour se déplacer dans la maison (29% vs 18 % en 2012) ou pour prendre ses médicaments (16 % vs 4 %)…

A NOTER

22% des porteurs de lunettes ne les portent pas devant la TV (25% des 16/24 ans) et 14% ne le font pas devant l’ordinateur (21% des 16/24 ans) alors qu’ils passent de plus en plus de temps devant les écrans. Une pratique souvent corrélée à la fatigue visuelle qui a augmenté considérablement en 2013 (30 % contre 19% en 2012).

TÉLÉCHARGER LE DOSSIER DE PRESSE

DP BAROMETRE Sante Visuelle 2013 – 6 juin