Actus

ULTRAVIOLETS, ATTENTION LES YEUX ! 20 ans d’information et de conseils pour protéger ses yeux

Il y a 20 ans, l’AsnaV lançait la toute première campagne d’information sur les effets nocifs des rayons UV sur les yeux. Depuis, les Français ont largement pris conscience de la nécessité de se protéger et, comme la généralisation de l’usage des crèmes solaires, les lunettes de soleil sont devenues l’accessoire indispensable dès les premiers beaux jours.

Protection pour tous

Grâce au baromètre annuel de la santé visuelle, réalisé par l’AsnaV et OpinionWay, on a pu observer, au fil des années, une évolution dans le comportement des Français concernant l’équipement en lunettes solaires, l’usage qu’ils en ont et leurs critères de choix. Porter ses lunettes en vacances, à la plage, ou à la montagne l’hiver, est une évidence pour la grande majorité d’entre eux. Mais l’usage au quotidien est encore peu répandu.

Quelques chiffres :

  • en 2015, 91 % des Français interrogés déclaraient porter leurs lunettes de soleil à la plage contre 61 % en ville dès que le soleil apparaît.
  • de même, les parents ne sont que 54 % à les faire porter à leurs enfants dans la rue.

Pourtant, les effets nocifs des rayons UV sur l’œil sont les mêmes et quelques fois plus délétères en raison de la réflexion de ces rayons sur des surfaces blanches ou vitrées.

Heureusement, lors de l’achat de cet accessoire que l’on effectue souvent avec plaisir, le premier critère de choix est, depuis 2008, la qualité de protection devant l’esthétique ou la marque de la monture. Le fossé s’est même creusé en 2015 puisque 17 points séparent à présent les deux critères.

Seuls les plus jeunes prennent d’abord en considération l’aspect ou le look de leurs lunettes lors de l’achat mais l’écart se réduit d’année en année.

Encore quelques idées reçues

Malgré l’abondance d’informations, il subsiste quelques incompréhension face, il est vrai, à un sujet complexe. Comment, en effet, admettre qu’il faut se protéger du soleil alors que celui-ci ne brille que modérément ou se cache derrière les nuages ? Toute la différence réside entre la lumière visible, source l’éblouissement, et le rayonnement ultraviolet, invisible, mais bien présent, y compris par temps couvert. Et ce sont justement ces rayons qui, à termes, participent au vieillissement de l’œil et provoquent des atteintes de type cataractes, aujourd’hui de plus en plus précoces.

Et ce, quelle que soit la couleur de l’iris car, contrairement à ce que pensent 69 % des Français, les yeux foncés ne sont pas moins fragiles que les yeux clairs !

Conseils de l’AsnaV : les enfants d’abord !

Quels conseils l’AsnaV peut-elle encore prodiguer après 20 années de campagnes de sensibilisation ?

CP ETE 2016 3 BISAvant tout, porter une attention toute particulière aux enfants car leurs yeux sont plus fragiles. Il existe aujourd’hui une gamme très large de lunettes solaires pour tous les âges, avec des montures adaptées à la morphologie particulière des tout petits. L’achat de ces lunettes chez un opticien est à privilégier pour s’assurer de la qualité de filtration des verres et les faire ajuster de façon à ce que l’enfant les supporte. Et un cordon ou un élastique faciliteront leur maintien.

Pour les adultes, ces conseils résident aussi dans le choix de l’équipement. N’oublions pas qu’un verre teinté ne filtre pas forcément les rayons UV. Or, près de 40 % des Français le pensent encore. Pour s’en convaincre, il suffit de se souvenir qu’un verre transparent peut également assurer une excellente protection, grâce à sa matière ou à un traitement adapté.

L’opticien ou les professionnels des magasins spécialisés peuvent garantir la provenance et la conformité des produits qu’ils proposent aux consommateurs. Dans les autres circuits de distribution, en revanche, seule une étiquette marquée CE + la catégorie de protection de 0 à 4 atteste que ces lunettes ont reçu l’autorisation de mise sur le marché européen, à condition que cette étiquette ne soit pas falsifiée !

De nombreux progrès ont été réalisés par les fabricants pour permettre à chacun de trouver l’équipement solaire approprié à ses activités, professionnelles, de loisirs ou sportives. Différents traitements sur les verres, des indices de protection spécifique et des formes de monture adaptées sont disponibles pour protéger les yeux en toutes circonstances.

Ainsi, pour exemple, les verres polarisants vont atténuer la réverbération, l’indice E-SPF® va garantir une filtration des UV tant par la face avant du verre que par sa face arrière et des montures fortement galbées vont se prêter à la pratique de bon nombre de sports.

En 1996, la campagne de l’AsnaV s’intitulait Ultraviolets : Attention les yeux ! 20 ans après, le message reste inchangé, été comme hiver.