Du soleil plein les yeux !

Retours aux dossiers

Coup de soleil dans les yeux ? Attention danger !

Tout comme la peau, les yeux peuvent attraper un coup de soleil ! Les yeux souffrent d’une exposition prolongée au soleil, car l’excès d’ultra-violets est très nocif. Contrairement aux rayons infrarouges dont la chaleur est ressentie immédiatement, les effets des brûlures par ultra-violets sont ressentis plus tardivement.

L’ensemble de l’œil (paupière, rétine, cornée, cristallin) souffre de ce type de brûlure, particulièrement vive lors d’exposition aux soleils intenses de montagne ou de bord de mer. Cette brûlure entraîne des conséquences de gravités variables : larmoiements, taches noires ou lumineuses, vision trouble, douleurs plus ou moins intenses et parfois à retardement, troubles de la vision … Dans tous les cas, consultez très rapidement un ophtalmologiste qui évaluera l’intensité et la gravité de la brûlure.

Un capital à préserver

Et de façon plus insidieuse, les rayons UV ont des effets nocifs sur le long terme. Si à la naissance, nous disposons tous d’un « capital soleil » qui permet à notre peau de se régénérer après un coup de soleil, à chaque exposition intensive sans protection, notre capital s’épuise et nous risquons alors de graves lésions de type cancer cutané. Il en va de même pour les yeux, d’autant que jusqu’au milieu de l’adolescence, ceux des enfants sont beaucoup plus fragiles. C’est la porte ouverte aux rayons nocifs vers la rétine.

Des effets à long terme

Avec le vieillissement, le cristallin s’opacifie et constitue alors une très légère barrière de protection, mais il faut tout de même savoir qu’à terme, cette pathologie aboutit à la cataracte. Une étude de l’INSERM de Montpellier a d’ailleurs démontré le lien entre la précocité de l’apparition de cette maladie et l’exposition intensive au soleil, due notamment à la généralisation du tourisme, été comme hiver.

Par conséquent, la protection assurée par des lunettes solaires de bonne qualité, qui, à la fois, filtrent les rayons UV grâce à la matière des verres ou de leur traitement, et atténuent l’éblouissement par leur teinte, doit permettre à tout un chacun de préserver la santé de ses yeux le plus longtemps possible.