Sports et Vision

Retours aux dossiers

Muscler sa vision, maintenant c'est possible

Près de 40% des Français pratiquent régulièrement un sport soit environ 26 millions d’individus et … autant de paires d’yeux ! Mais tous ne sont pas logés à la même enseigne selon que ces sportifs pratiquent en « sportif occasionnel », « licencié non compétiteur », « licencié compétiteur », « sportif de haut niveau » ou « adhérent à une fédération sportive ».

Si la première catégorie, largement majoritaire, ne demande pas de certificat médical, les autres sportifs doivent en présenter un pour obtenir leur première licence sportive.

Pour les sportifs compétiteurs, la participation aux épreuves agréées par les fédérations exige la présentation d’un certificat médical mentionnant l’aptitude à la pratique sportive au niveau compétition.

Les sportifs de haut niveau sont, pour leur part, suivis très régulièrement; acuité visuelle et acuité visuelle dynamique (capacité à bien distinguer les objets en mouvement), perception des distances et des contrastes (y compris dans des situations de lumières changeantes), coordination corps/message de l’œil et réactivité par rapport aux stimuli.

Chaque sportif a des aptitudes propres, et chaque sport requiert des spécificités visuelles dues à divers facteurs : rapidité de déplacement, risque de chocs, milieu environnant (chaleur, froid intense, poussière, milieu aquatique, variation lumineuses, UV, lumière forte…). Or, pour gagner, sur soi comme contre un concurrent, il faut pouvoir maîtriser tous ces paramètres correctement, maîtrise qui dans certains cas s’avère cruciale.

Ça coûte les pieds de la tête ?

Que vous pratiquiez le tennis, le foot, le golf, le cyclisme ou la natation, et a fortiori s’il s’agit d’un sport entraînant le contact (voire un contact brutal), n’hésitez pas à faire régulièrement un bilan visuel avec votre ophtalmologiste.

Vous n’en serez que plus performant, et si vous devez porter des lunettes, choisissez-les soigneusement. Certes, les lunettes sur mesure représentent un investissement mais en les choisissant avec la même exigence que vos chaussures ou votre équipement de sport, ce sont vos performances, votre sécurité et votre confort que vous vous garantissez.

Les verres ont considérablement progressé ces dernières années. Plus solides, plus confortables, ils s’adaptent mieux aux montures et votre opticien optimisera la conception de vos lunettes en fonction d’une pré-étude sur mesure. Hormis les 4 disciplines pour lesquelles les sportifs ne peuvent pas porter de lunettes (boxe, lutte, judo, karaté) il est plus que vivement conseillé de s’en équiper sérieusement.

Les fonctions visuelles spécifiques

L’acuité visuelle : capacité à voir nettement les objets statiques. L’acuité visuelle est dynamique si le sujet et/ou la cible sont en mouvement et dans un environnement « perturbant ».

La perception des distances : capacité à évaluer le positionnement des objets dans l’espace, en mouvement ou non, lorsque l’on ne le touche pas.

Sensibilité au contraste : capacité à reconnaître un objet en mouvement dans des ambiances lumineuses changeantes.

Coordination œil/main, œil/pied, œil/corps : capacité à diriger et positionner son corps en fonction des informations visuelles reçues dans le but d’accomplir une tâche déterminée.

Temps de réaction vision moteur : temps de réaction nécessaire pour accomplir une tâche en fonction des stimuli visuels reçus (timing du mouvement).

Conscience du périphérique : capacité à rester concentré sur un objet tout en étant conscient de l’environnement qui nous entoure.

Mobilité oculaire : capacité à suivre les objets en mouvement.

Les exigences visuelles des sports

Chaque sport a des exigences qui lui sont propres : perception de la profondeur, vision périphérique, coordination œil/main. Et chaque sport comporte des difficultés particulières : lumière éblouissante, vent, brume et confrontations rapprochées avec des objets en mouvement. Pour gagner, il faut toutes les maîtriser. Il y a des aptitudes visuelles indispensables à chaque sport, et des raisons pour lesquelles elles sont cruciales. Vérifiez les aptitudes nécessaires à la pratique de votre sport et en quoi elles sont importantes.

Quelques exemples :

  • Basket-ball : La présence d’un éclairage très lumineux sur le terrain, les déplacements constants, le besoin de mesurer les distances de manière précise exigent une très grande stabilité visuelle dans des conditions dynamiques, une bonne vision périphérique, une bonne appréciation de la profondeur, ainsi qu’une grande souplesse d’accommodation.
  • Cyclisme : Les cyclistes adoptent une position inhabituelle au niveau de la tête/des yeux, tout en étant contraints de lire en un clin œil des instruments et des cartes détaillées. Cet exercice exige une acuité visuelle dynamique et une excellente sensibilité aux contrastes. Le port de lunettes de protection contre le vent et les débris est également important.
  • Football : Pour être en mesure de réagir rapidement dans des conditions dynamiques, les joueurs doivent bénéficier d’une bonne acuité visuelle dynamique, d’une souplesse d’accommodation, d’une bonne vision périphérique et d’une perception de la profondeur, ainsi que d’une excellente coordination œil/main et pied/corps.
  • Golf : Les évaluations permanentes de la distance, de la surface du « green » et des alignements demandent une bonne acuité visuelle globale, le jeu lui-même exigeant également une excellente coordination.
  • Hockey : Les joueurs ont besoin d’avoir une perception constante de leurs relations dans l’espace avec leurs adversaires et avec la rondelle – le tout dans des conditions dynamiques. Acuité dynamique, souplesse d’accommodation et perception de la profondeur sont indispensables. Le port d’une protection oculaire est fortement conseillé pour pratiquer ce sport rude.
  • Pilotage auto ou moto : la conduite en compétition demande une concentration visuelle prolongée, une souplesse d’accommodation, une perception des distances ainsi qu’une excellente coordination œil/main/pied.
  • Ski : Plusieurs facteurs combinés comme la neige, le vent, le froid, ainsi qu’une lumière éblouissante, un faible apport en oxygène et une exposition intense aux ultraviolets, rendent ce sport dynamique très exigent. Utilisez toujours la protection maximale contre les ultraviolets.
  • Tennis : Les exigences spécifiques comprennent notamment une concentration visuelle prolongée, ainsi que la capacité à détecter instantanément le mouvement de la balle. Ceci exige une très bonne acuité visuelle, une perception dynamique, ainsi qu’une accommodation souple.