L’AsnaV dévoile les résultats de son Baromètre de la santé visuelle 2012

Paris le 7 juin 2012 – L’Association nationale pour l’amélioration de la Vue (AsnaV) dévoile les résultats de son baromètre de la santé visuelle 2012, réalisé par OpinonWay. Nouveauté cette année : un focus sur le comportement des 16-24 ans à l’égard de leur santé visuelle. Découvrez quels sont les enseignements majeurs de cette nouvelle édition !

 

« Depuis 2005, l’AsnaV interroge les Français sur leur comportement en termes de santé visuelle au travers d’une étude barométrique. Pour cette 8ème édition réalisée en avril 2012, plusieurs faits saillants sont à noter : Les Français restent soucieux de leur vue, mais… beaucoup d’idées reçues ou même d’idées fausses restent à combattre. Ainsi, ce nouveau baromètre montre que si les Français considèrent la vision comme une priorité de santé, ils doivent encore progresser dans la connaissance des conséquences possibles d’une vision altérée. » Explique Bertrand Roy – Président de l’AsnaV.

 

Les Français portent une plus grande attention à leur santé visuelle. Les 16-24 ans moins vigilants que leurs ainés.

La préoccupation majeure des Français

Les problèmes de vue restent, cette année encore, la préoccupation majeure pour les Français.

–       Préoccupation n°1 :

. Pour les adultes, devant les maladies cardiovasculaires (6,2).

. Pour les enfants (6,7) au même titre que les problèmes dentaires (6,79).

–       Contrôle visuel en augmentation régulière

. 77% depuis moins de 2 ans contre 66% en 2005

 Et pour les 16-24 ans…

 Les problèmes cardiovasculaires arrivent légèrement en première position chez les jeunes

devant les problèmes de vue (5.97 vs 5.74).

 Les jeunes font davantage contrôler leur vue (79%), notamment auprès de la Médecine de Santé Scolaire

et Universitaire

 

Correction visuelle : une méconnaissance avérée

Mais si les Français veillent de plus en plus à faire contrôler leur vue régulièrement, ils ne sont pas pour autant très avertis sur leur niveau visuel.

–       75% des Français ne connaissent pas leur correction visuelle.

–       45% d’entre eux ne connaissent pas leur acuité.

 Et pour les 16-24 ans…

 On constate que les 16-24 ans ont une meilleure connaissance de leur acuité avec seulement

28% d’entre eux qui l’ignorent.

 
Les Français sont de mieux en mieux informés en matière de santé visuelle.

En effet, sur une période allant de 2005 à 2012 le pourcentage de Français
se considérant comme bien informés est passé de 65% à 87%. Un essor significatif s’est produit ces trois dernières années !

Toutefois, chez les 16-24 ans, 1 jeune sur 5 s’estime mal informé.
 

Une bonne vue au quotidien : des situations à risque mésestimées

Bon nombre de Français pensent que le port de lunettes n’est pas indispensable dans certaines situations. En effet…

–       18% considèrent qu’il n’est pas nécessaire de bien voir pour se déplacer dans la maison.

–       11% pour se déplacer dans la rue.

–       15% pour effectuer des travaux ménagers

–       4% pour travailler au bureau.

 

Et beaucoup considèrent que ne pas porter leurs lunettes contribue à faire travailler l’œil et donc à renforcer la vue. Cette idée reçue est totalement fausse surtout avec les nouveaux modes de vie des plus jeunes…

 –       Usage de l’ordinateur (2h30 par jour)

–       Usage de la télévision (1h40 par jour)

–       Usage du portable (1h30 par jour)

Alors que les plus jeunes passent plus de temps devant les différents écrans, 16% de l’ensemble des Français ne portent jamais de lunettes dans cette situation !

 

Protection solaire : les adultes se protègent mieux que leurs enfants !

66% des Français pensent connaitre les risques du soleil sur les yeux. Mais que font-ils dans la pratique ?

Savent-ils notamment qu’un coup de soleil peut aussi toucher l’œil et provoquer une ophtalmie, ou, à long terme, concourir au vieillissement précoce de l’œil, favorable au développement de la cataracte, et de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) ?

 Et pour les 16-24 ans…

Seuls 77% d’entre eux s’estiment informés
sur ces risques (-8 points vs ensemble population).

 
 Equipement : les enfants, pourtant plus vulnérables, moins bien équipé en solaires que les adultes !

–       84% des Français possèdent des lunettes de soleil contre 68% pour leurs enfants.

 

Jusqu’à 12/15 ans environ, les yeux des enfants ne sont pas protégés contre les risques de lésions oculaires dues aux UV. Leur cristallin est totalement transparent et, par conséquent, leur rétine reçoit davantage de rayons UV nocifs.

 

Manque de vigilance dans le cadre des activités sportives

Seulement 25% des enfants portent leurs lunettes solaires pour faire du sport, alors que 63% les portent à la mer (+4 points) et 62% à la montagne (+1 point).

 

Des critères de choix qui diffèrent quant au port des solaires…

–       Protection des UV 66% contre 44% en 2005.

–       Esthétisme 55%.

–       Qualité, solidité 20%.

Et pour les 16-24 ans…

è La protection des UV importe aussi (64%)

mais le look est privilégié.