Le Saviez-vous ? La position face à l’écran d’ordinateur permet d’améliorer le confort visuel

Les Français sont de plus en plus nombreux à ressentir des troubles visuels (picotements, fatigue oculaire, sécheresse des yeux, etc.) lorsqu’ils sont devant un écran. Est-ce dû au temps passé (2h08* par jour voire 3h07 pour les jeunes de 16/24 ans*) ou à la posture face à l’écran d’ordinateur ? En effet, outre des conséquences physiques (maux de dos, contractures au niveau de la nuque, douleurs au poignet, etc.), le positionnement face à l’écran d’ordinateur influe aussi sur la santé visuelle.

Le travail sur écran sollicite des activités mentales, posturales et visuelles. Plusieurs facteurs peuvent contribuer à le faciliter. En effet, le travail visuel est soutenu par la posture. C’est pourquoi, l’Association nationale pour l’amélioration de la Vue (AsnaV) souhaite donner les bons réflexes à adopter devant un écran d’ordinateur, que ce soit pour les loisirs ou le travail.

Bien installer l’ordinateur et le poste de travail


  • AsnaV - Ecran et ergonomie2.PNGL’écran doit être placé droit devant l’utilisateur, légèrement en arrière (15 à 20°), à une distance de 50 à 70 cm. Ainsi installé, l’écran se situe dans la zone centrale du champ visuel où l’image est la meilleure.
  • Le haut de l’écran doit être au même niveau que celui des yeux. En cas de port de verres progressifs ou de lentilles, l’écran doit être installé plus bas.
  • Pour les personnes travaillant avec un ordinateur portable, disposer d’un écran secondaire est nécessaire afin d’éviter d’avoir la tête penchée et se retrouver dans une position inconfortable. Il existe également des supports permettant de surélever l’ordinateur portable et de positionner l’écran à une bonne hauteur pour les yeux.
  • Il est tout aussi important d’aménager l’espace de travail de façon à pouvoir changer de posture tout au long de la journée : chaise, espace pour les jambes, repose-pieds, souris et clavier.

 

Eviter les éblouissements et les contrastes importants


  • AsnaV - Ecran et ergonomie3.PNGAucune lumière, naturelle ou artificielle, ne doit venir se refléter sur l’écran d’ordinateur. L’éblouissement peut effectivement conduire à une situation de fatigue visuelle accrue. De la même manière, il est conseillé de ne pas positionner l’écran face à la fenêtre afin d’éviter l’éblouissement, qu’il soit direct ou indirect.
  • La luminosité de l’écran doit être réglée en fonction de la lumière ambiante. Si l’éclairage est insuffisant, il est possible d’utiliser une lampe d’appoint équipée d’une grille de défilement ou d’un réflecteur distribuant plus de lumière d’un côté que de l’autre. Par ailleurs, il faut éviter les contrastes trop importants entre les documents consultés et l’écran et préférer les fonds d’écran clairs.

 

Reposer les yeux


  • Pour un meilleur confort visuel, regarder l’écran devant soi, adapter les caractères, le zoom et les caractéristiques d’affichage.
  • Il ne faut pas oublier de faire des pauses régulières (20 secondes toutes les 20 minutes) en regardant au loin pour reposer les yeux et ne pas hésiter à alterner les tâches de travail : lecture/ écriture sur écran, papier et notes.
  • Le travail sur écran diminue l’amplitude et la fréquence du clignement, une des causes du syndrome de l’œil sec. Penser, de temps en temps, à « faire de l’œil » à sa(son) voisin(e).
  • Le changement de vision, d’environnement lumineux et de position sont bénéfiques pour le confort des yeux et permettront une meilleure récupération de l’accommodation.

 

AsnaV - Ecran et ergonomie

* Source : Baromètre de la santé visuelle des Français – 2015 – AsnaV/OpinionWay