Nouvelles mesures pour les motards : Automobilistes, attention les yeux !

A partir du 1er  février, une nouvelle mesure sera expérimentée sur les routes de 11 départements : les motards seront autorisés, sous certaines conditions, à circuler entre les files de véhicules. Cette expérimentation, d’une durée de quatre ans au moins, concernera essentiellement les autoroutes et les voies express de la région Ile de France, des Bouches du Rhône, de la Gironde et du Rhône.

La pratique de la circulation inter-files, déjà largement répandue, occasionne souvent des situations de dangerosité stressantes pour de nombreux automobilistes et motards, et malheureusement aussi des accidents. Le manque d’attention est alors invoqué et se traduit généralement par l’expression « je ne l’ai pas vu…!« 

Chacun a conscience qu’il est nécessaire d’avoir une bonne vue pour conduire en toute sécurité. Pour beaucoup, cela signifie juste bien voir au loin, devant soi ou bien voir les panneaux, de plus ou moins grande taille.

Or, bien voir sur les côtés sans quitter la route des yeux est une fonction visuelle capitale. Il est cependant difficile de se rendre compte par soi-même d’une éventuelle amputation de son champ de vision.

Un test simple permet de l’évaluer sans pour autant négliger un contrôle chez son opticien ou un examen complet chez son ophtalmologiste.

  • Fixer un point droit devant soi.
  • Ne pas le quitter des yeux tout en écartant les bras, pouces en l’air et en mouvement.
  • Arrêter ce mouvement de bras dès que l’on ne perçoit plus ses pouces.
  • La vision latérale est estimée satisfaisante si les deux bras se trouvent approximativement dans le prolongement l’un de l’autre.

L’AsnaV rappelle, à cette occasion, que la prévention est essentielle dans le domaine de la santé car ses affections passent souvent inaperçues. Or, 90% des informations nécessaires à la conduite passent par la vue, d’où l’importance de la faire contrôler régulièrement.