Protéger ses yeux au ski, c'est obligatoire !

1 février 2019
A l’approche des vacances d’hiver, l’Association nationale pour l'amélioration de la Vue (AsnaV) réitère ses conseils de prévention et de pédagogie.
Retours aux actualités

 

 

Les Français sont encore majoritaires* – 49 % – à privilégier leur look lors de l’achat des lunettes solaires contre 44 % qui s’intéressent d’abord à la qualité de protection de celles-ci. Être tendance sur les pistes oui, mais pas au détriment de sa vue !

Être conscient des risques pour mieux se protéger

La neige réfléchit 80 % des UV transmis par le soleil et leur proportion augmente de 10 % tous les 1 000 mètres d’altitude.

En situation de rayonnement intense, 30 minutes d’exposition aux UV peuvent suffire à provoquer une ophtalmie des neiges ! Sensation de brûlure, avec l’impression d’un corps étranger sous la paupière, puis larmoiement important, gêne à la lumière, l’ophtalmie des neiges est une affection spectaculaire de la cornée, souvent sans conséquence, qui contraindra néanmoins les imprudents à rester 48 heures dans le noir.

Les rayons UV peuvent également occasionner des lésions à long terme. Ils s’attaquent à la cornée, provoquant des inflammations de type kératite, mais aussi au cristallin, pouvant accélérer l’apparition de cataractes, et à la rétine, participant ainsi au développement de la DMLA, première cause de basse vision après 60 ans, voire plus tard de cécité. Les études démontrent par ailleurs que les risques sont augmentés par une exposition cumulative, souvent commencée dès l’enfance.

Attention aux yeux des enfants !

Protéger les enfants dès leur plus jeune âge est donc impératif car leurs yeux sont beaucoup plus perméables aux UV : avant l’âge de 10 ans, le cristallin laisse en effet passer 75 % des UV alors qu’après 25 ans, seuls 10% traverseront cette « barrière » naturelle. Les parents doivent donc être particulièrement attentifs à la montagne où les enfants ôtent facilement leur masque ou leurs lunettes dès qu’ils quittent les pistes.

Les protections existent et les professionnels les tiennent à disposition

Bien choisir ses lunettes de soleil, ou son masque, est aussi important que choisir ses chaussures de ski. Privilégier le look au détriment de la protection est une erreur d’autant que l’offre des opticiens répond aujourd’hui parfaitement à ces 2 besoins.

Quelques conseils pour choisir les bonnes lunettes

Il est essentiel de s’assurer, de préférence auprès d’un opticien, du pouvoir filtrant des verres qui doivent :

  • s’opposer au passage des UV (les couper),
  • respecter les couleurs le plus fidèlement possible,
  • protéger les yeux des chocs et avoir une bonne qualité optique.

Si vous choisissez un autre mode de commerce (magasins de sport, grandes distribution…) vérifier a minima que les mentions « CE » + catégorie de protection de 0 à 4 sont bien gravées à l’intérieur de la branche. Pour la montagne, les catégories 3 et 4 sont recommandées, sachant cependant qu’il est fortement déconseillé de conduire avec des lunettes de catégorie 4.

Les montures ont également leur importance car plus elles seront enveloppantes, mieux elles empêcheront les rayons nocifs d’atteindre les yeux latéralement.

 

* baromètre de la santé visuelle 2018 – OpinionWay pour l’AsnaV